You are here: Home // Films // Forever Anne Roumanoff ?

Forever Anne Roumanoff ?

À 50 ans, 28 ans de carrière, et d’innombrables spectacles, Anne Roumanoff est à n’en point douter une grande pointure de la comédie européenne.

Elle en a fait du chemin depuis son premier one woman show, Bernadette, calmes-toi ! Enchainant les émissions de radio et les plateaux de télévision, elle est, sans aucun doute, celle qu’il faut Anne-Roumanoffsuivre à tout prix. La jeune femme a su trouver ses marques et surtout imposer son style humoristique. Rire bien sûr, mais tout en éveillant les consciences, en remettant les pendules à l’heure dans un monde de plus en plus enclin au culte de l’égoïsme et des apparences. Véritable femme de théâtre comme sa mère Colette Cassou, écrivaine et directrice de théâtre, l’humoriste comptée parmi les plus cotées de France a foulé le sol des plus grandes scènes et y a, à chaque fois, laissé son empreinte : le café-théâtre des Blancs-Manteaux, pour son baptême de feu, ensuite viennent le théâtre Daunou, l’Olympia, Bobino, théâtre des Bouffes-Parisiens et le Théâtre du Palais-Royal… Sa chaîne officielle vous en dira davantage.

Anne Roumanoff se révèle donc comme la femme sur qui la France peut compter pour dire les « choses qui fâchent » à un peuple qui les recevra toujours avec des éclats de rire. On peut dire que son diplôme de politique économique et sociale obtenu à l’institut d’études politiques de Paris est fortement justifié ! Elle a posé sa pierre à l’édifice de l’humour engagé à travers plusieurs participations dans des émissions à succès, tels que Rien à cirer ou Les taupes models, et depuis 2009, sa chronique hebdomadaire, le rouge et le vif, dans le journal du Dimanche, est une illustration parfaite de son engagement pour une société meilleure.

Et quelle société pourrait s’enhardir d’être belle et florissante sans l’esprit de communauté, sans l’amour de l’autre ? Anne Romanoff l’a très bien compris, car après Bernadette, calmes toi ! , Je bosse comme une folle, j’ai pas une minute à moi, c’est du délire en 1987, Complètement Roumanoff en 1998, Follement Roumanoff en 2003, Anne a 20 ans en 2007, elle nous fait vivre, depuis le 2 Février 2015, un véritable délire avec son dernier chef-d’œuvre, Aimons-nous les uns les autres.

Aimons-nous les uns les autres, initialement prévu jusqu’au 10 janvier 2016 à l’Alhambra, rencontre un succès phénoménal, si bien que son échéance a d’ores et déjà été repoussée. Les cinémas français, suisses et belges se l’arrachent, déjà 169 chaines qui retransmettent le spectacle, et le nombre va grandissant. L’explication la plus simple réside dans le fait qu’Anne Roumanoff, avec son expérience de la vie et des hommes, parvient, avec une aisance hors du commun, à emporter le public dans le flot des paroles de son spectacle à la fois hilarant et véridique. On s’identifie facilement aux personnages de son one woman show : cette question d’homosexualité qui concerne tout le monde ; cette femme qui peine à éclore dans sa vie amoureuse ; ces politiciens et gouvernants qui, malgré leurs postes, peinent à assimiler les éléments basiques d’une bonne relation professionnelle. Une foule exaltée qui se retrouve à chanter en chœur des chansons religieuses customisées à la Romanoff. Comme quoi, avec Anne Romanoff on n’a pas fini d’être surpris. Quoi de mieux à offrir à un monde qui ne demande qu’à croire en l’amour !

Source de l'image: logoff/Bigstock

Leave a Reply

Copyright © 2010-2011 fr.net Le portail favori de la communauté francophone. Tous droits réservés.
.